Traitement des eaux usées dans les caves vinicoles

De grands volumes d'eau fraîche doivent être utilisés au cours des différentes étapes du processus de fabrication du vin pour le nettoyage nécessaire des véhicules de transport, des réservoirs de stockage, des fûts, des installations de filtrage et des bouteilles. Les caves mêmes doivent également être nettoyées. Les eaux usées qui en résultent ont une charge organique élevée constituée de feuilles de vigne, de sarments, de vermine, de saletés et de levure. Ce mélange fermente très vite, ce qui rend essentiel ce processus de clarification. L'utilisation de la technologie de séparation centrifuge de GEA s'avère particulièrement bénéfique non seulement pour le maintien de l'hygiène, mais également pour la réduction des coûts.

Économique et écologique

grapes

La séparation mécanique des solides est une méthode optimale et économique pour le nettoyage des eaux de lavage. Après un filtrage et une préclarification biologique dans des cuves d'activation, les boues résiduelles épaissies sont effectivement débarrassées de leur eau par des décanteurs, et le volume des boues est réduit ; les solides évacués ont une consistance coulante et peuvent être éliminés de façon peu coûteuse.

Les eaux traitées peuvent être recyclées dans le cycle de nettoyage ou évacuées dans le réseau d'égouts de façon écologique ; le volume d'eau douce utilisé est réduit, les ressources sont utilisées de façon efficace, et les coûts énergétiques sont réduits. GEA soulage ainsi le viticulteur et aide à préserver la terre qui donne naissance au bon vin. 

;