Solutions pour les applications utilisant des turbines à vapeur

Au cours de l'application, l'huile de lubrification est exposée à une contamination continue. Des corps étrangers (abrasifs, poussières, condensats et produits de décomposition) se déposent dans le carter d'huile de lubrification. En outre, les acides présents dans l'huile et les corps étrangers issus des catalyseurs peuvent provoquer un vieillissement prématuré.

De l'huile propre pour un bon fonctionnement

Oil

Les épurateurs GEA séparent l'eau et les substances étrangères solides de l'huile sous l'action d'une force centrifuge élevée. L'huile épurée ne contient plus que des traces d'eau libre et pratiquement aucune substance étrangère métallique et non-métallique. Ce permet de garantir un écoulement fluide de l'huile de lubrification, en d'avoir un effet positif permanent sur les coûts en raison d'une durée de vie prolongée.

Avantages clés

  • Durée de vie prolongée de l'huile de turbine ;
  • Réduction de l'usure et minimisation des coûts.

Dégazage des condenseurs de turbine

multi-stage-vacuum-generation_power-turbine-degassing-01

À l'intérieur des condenseurs de turbine, la vapeur se détend à la pression la plus basse possible afin d'exploiter au maximum l'énergie de pression. La basse pression derrière la turbine est produite par la condensation de la vapeur détendue dans ce qu'on appelle le « condenseur de turbine » et par le dégazage du condenseur, c'est-à-dire l'élimination des gaz non condensables présents dans la vapeur.

La pression qu'il est possible d'obtenir dépend des conditions de condensation dans le condenseur de la turbine, et de sa construction. De nos jours, on utilise des condenseurs refroidis à l'eau et à l'air. La température de l'eau de refroidissement disponible, la charge de vapeur sur la turbine, la quantité de gaz non condensables ainsi que leur élimination déterminent les conditions de condensation dans le condenseur de la turbine. Normalement, les pressions obtenues se situent entre 25 et 250 mbar.

Dans la turbine principale, des pompes à vide double étage à jet de vapeur sont utilisées. Cependant, elles comprennent parfois 3 étages. Des pompes à jet de vapeur avec condenseurs par surface suivies d'une pompe à anneau liquide sont également utilisées. 

Le refroidissement inter- et post-condenseur est normalement assuré par le condensat issu du condenseur de la turbine car l'enthalpie de la vapeur d'entraînement détendue est transférée au débit de condensat et ainsi récupérée.