Technologie de distillation Déshydratation et purification

GEA applique 3 méthodes pour atteindre des concentrations supérieures au point azéotropique.

Lorsque des niveaux de puretés de produit supérieurs aux concentrations pouvant être obtenues par rectification sont exigés, l'une des technologies ci-après entre en jeu : technologie de tamis moléculaire, distillation par agent d'entraînement et pervaporation sur membranes hydrophiles.

La technologie de tamis moléculaire ou d'adsorption de GEA représente un procédé à faible consommation d'énergie pour la déshydratation (de l'éthanol par exemple).

Le mélange alcool/eau surchauffé passe sur un lit de zéolite, qui retient les petites molécules d'eau tandis qu'il laisse passer les molécules d'alcool plus grosses.

GEA fournit trois cuves d'adsorption standard, qui fonctionnent en mode continu/discontinu. Une unité fonctionne en mode d'adsorption tandis que la seconde est régénérée. La troisième cuve permet de permuter en douceur entre les deux modes afin de garantir une longue durée de vie de la zéolite. La troisième cuve présente un autre avantage : un débit constant de vapeurs d'éthanol déshydratées vers le train de distillation, qui conduit à un apport d'énergie constant sur l'un des rebouilleurs dans lequel la vapeur est condensée.

Le concept à deux cuves a également fait ses preuves dans une usine de distillation à plusieurs étages, mais il ne permet pas d'obtenir des conditions aussi constantes que le concept à trois cuves.

 

La distillation par agent d'entraînement de GEA représente une deuxième technologie pour atteindre des concentrations supérieures au point azéotropique des mélanges - ou pour des mélanges de deux composés dont le comportement est très similaire.

Un exemple est la distillation azéotropique des mélanges IPA/eau. Du cyclohexane est ajouté au mélange, créant ainsi un nouveau mélange azéotropique avec l'eau. Ce nouvel azéotrope peut être rectifié et est évacué sous forme de produit de tête. L'IPA déshydraté est évacué par le bas de la colonne. Dans le procédé de récupération par agent d'entraînement, l'eau est séparée du cyclohexane. La deuxième application de la technologie de l'agent d'entraînement est la distillation extractive - le procédé et l'agent d'entraînement appropriés doivent être définis en fonction des composés du mélange.

Le cœur des techniques de pervaporation de GEA est une membrane hydrophile. Une dépression est créée d'un côté de la membrane et les résistances de diffusion différentes à travers la membrane ainsi que les pressions partielles différentes constituent la base de la séparation.