Les solutions qui rendent l’industrie alimentaire durable font sens

22 fév. 2021

Les solutions durables pour l’industrie alimentaire ? Une question de SEnS

Il est impossible d’ouvrir un journal ou d’allumer la télévision aujourd’hui sans voir un titre ou un reportage sur le développement durable, le réchauffement climatique ou la réduction des émissions de CO2. La population mondiale grandissante met la pression sur l’industrie alimentaire, consommateur d’énergie massif, qui se doit de trouver de nouvelles solutions pour augmenter la production, afin d’une part d’aider à nourrir les habitants du globe et, d’autre part, de le faire sans impacter davantage la planète. Mais ces solutions sont-elles atteignables ou restent-elles utopiques ? Robert Unsworth, Directeur Développement durable technique Monde, GEA Heating & Refrigeration Technologies, nous explique comment les solutions d’ingénierie holistique (NEXUS) de GEA peuvent vraiment aider les usines de transformation alimentaire à réduire leur empreinte énergétique et leurs charges d’exploitation tout en améliorant aussi la productivité.

Pourquoi l’industrie alimentaire est-elle particulièrement bien placée pour bénéficier de NEXUS ?

Robert Unsworth : L’industrie alimentaire est traditionnellement un des plus gros utilisateurs d’énergie, et ce, tout au long de la chaîne d'approvisionnement : de l’agriculture à la vente au détail, en passant par la transformation, le transport, la manipulation et en dernier lieu le stockage. Ne serait-ce que pour la transformation, la production de chaleur et le refroidissement représentent près de 60 % des coûts énergétiques, voire plus encore dans certains cas, ce qui explique que réduire ces coûts soit une priorité pour les transformateurs alimentaires. La démarche NEXUS de GEA révolutionne l’intégration des procédés et des utilités industrielles (refroidissement et chauffage) pour diminuer la consommation d’énergie, réduire l’empreinte carbone et abattre les coûts dans de multiples secteurs de l’industrie alimentaire.

Quel niveau d’économies peut être atteint ?

R.U. : En exploitant la grande expertise de GEA dans à la fois le domaine de la transformation et celui des utilités, NEXUS peut faire la différence pour les sociétés de l’agroalimentaire en concevant des solutions sur mesure qui leur permettent d’optimiser le rendement, tout en relevant le défi de réduire toujours plus leur consommation d’énergie. Mettre en place des solutions de réfrigération et de chauffage écoénergétiques tôt dès la phase de conception d’une usine alimentaire permet à un fabricant ou à un transformateur alimentaire d’abaisser la consommation d’énergie et les coûts d'exploitation de rien moins que 30 % et de diminuer les émissions de CO2 et de NOx de jusqu’à 90 pour cent. Les émissions de CO2 peuvent même être réduites à zéro en utilisant de l’« électricité verte ».

Le développement durable et la création de valeur vont de pair avec SEnS

Le développement durable et la création de valeur vont de pair avec NEXUS

Nous ne parlons pas de quelques petits points en pourcentage : les sociétés agroalimentaires peuvent obtenir des résultats réels conséquents tout au long du procédé de fabrication en mettant en place des solutions de chauffage et de refroidissement écoénergétiques. GEA travaille déjà avec des marques mondiales qui veulent des avantages concrets et, au bout du compte, un résultat net en hausse.

Pourquoi est-il si important de connecter les procédés et les utilités industrielles ?

R.U. : La fabrication carbo-neutre est le but ultime, mais comment l’atteindre ? La réponse est la suivante : nous travaillons collectivement en rassemblant les personnes qui s’occupent des procédés et celles en charge des utilités industrielles, conscients qu’une approche holistique, qui exploite les compétences et les connaissances intégrées présentes au sein de GEA, apporte des avantages bien plus importants en termes de réduction des coûts et des émissions. Il ne s'agit pas d’utiliser des pompes à chaleur pour récupérer un peu de chaleur ou de pouvoir compter sur un refroidissement d’appoint : NEXUS est une analyse en profondeur de l’ensemble du procédé en conjonction avec les utilités industrielles, qui débouche sur la mise en œuvre d’une solution de process durable et optimisée.

Pourquoi une coopération et une coordination précoces sont-elles essentielles ?

R.U. : Tout est une question d’intégration intelligente entre les demandes du procédé et les exigences de refroidissement et de chauffage. Traditionnellement, les spécialistes de la réfrigération, que nous devrions commencer à appeler les spécialistes du refroidissement et du chauffage, parce que c’est ce qu’ils sont, sont la dernière partie de l’équation. L’équipement de process a été acheté, les utilités industrielles, chaudières comprises, organisées... puis, en aval, on réalise que du refroidissement est nécessaire. À ce moment-là, il est trop tard ! Si nous avons la possibilité de nous assoir autour d’une table avec l’équipe de process au début du projet, et nous avons bien sûr l’avantage unique de pouvoir le faire chez GEA, nous pouvons alors examiner l’ensemble du procédé et cette démarche holistique permet de réaliser des économies considérables.

Quels sont les autres types d’applications agro-alimentaires qui pourraient profiter de NEXUS ? Ce concept est-il réservé aux nouveaux projets ?

R.U. : Notre démarche NEXUS est holistique et adaptée à toutes les applications comme aux projets de toutes dimensions. Qu’il s’agisse de projets entièrement nouveaux ou de modernisations n’a pas d’importance, ni le fait que vous ayez besoin d’une température donnée pour blanchir des légumes ou d’une autre pour plumer de la volaille.

La majorité des applications de transformation alimentaire ont besoin de réfrigération à un certain stade du procédé, mais elles ont aussi des besoins de chaleur importants pour des opérations comme l’étuvage et le nettoyage en place (NEP). Ainsi ce sont souvent les procédés qui utilisent des chaudières pour cuire et pasteuriser les produits qui demandent les températures les plus élevées. Les produits sont ensuite refroidis de nouveau par une installation de réfrigération, ce qui peut résulter en un gaspillage d’énergie massif. 

Dans une telle situation, une pompe à chaleur peut augmenter la température de la chaleur fatale jusqu’à 90 °C et plus, ce qui permet de la réinjecter dans le procédé de manière circulaire. Réutiliser cette énergie gaspillée réduit la chaleur requise d’autres sources, dans de nombreux cas une chaudière utilisant des combustibles fossiles, qu’il est souvent possible d’éliminer complètement, ce qui améliore considérablement le rendement et la durabilité de l’ensemble du procédé.

Applications alimentaires : les SEnS tombent sous le sens

NEXUS a du sens pour toutes les applications de l’agroalimentaire

Pourriez-vous nous donner un exemple concret de la mise en œuvre de NEXUS pour l’industrie agroalimentaire ?

R.U. : Voici un excellent exemple du travail de l’équipe NEXUS de GEA chez Wipasz SA, un des plus gros producteurs d’aliments pour animaux polonais, qui est aussi un des leaders de la production de viande de volaille fraîche. Pour sa dernière usine de volaille inaugurée en Pologne, l’entreprise cherchait des solutions pour rendre la production plus durable et plus écoénergétique.

Les usines de volaille comme Wipasz sont conscientes des avantages financiers et environnementaux importants qui découlent de l’utilisation de la récupération de chaleur et d’une pompe à chaleur dans les procédés de production, en particulier dans ceux qui requièrent de la chaleur durant la préparation, puis du refroidissement et de la surgélation. Wipasz a invité nos collègues de la branche réfrigération de GEA Réfrigération Pologne à se joindre à ses équipes dès la phase de conception de l’usine, de manière à optimiser de la meilleure manière l’intégration du chauffage et du refroidissement avec le processus de production pour l’ensemble de l’usine de transformation. De cette manière, nous apprenons les uns des autres et travaillons ensemble pour donner naissance à une usine de production écoénergétique à l’épreuve du futur.

La route de l’expansion et du développement est souvent pavée de demandes interdisciplinaires et d’exigences en conflit, mais si un établissement parvient à faire travailler ensemble les équipes des utilités et de procédé à la réalisation d’un même objectif, à savoir des économies de coûts et d'énergie importantes, les transitions durables les plus étonnantes sont possibles. Avec NEXUS il n’y a pas de date limite de consommation, mais uniquement des économies constantes, authentiques et durables qui, ajoutées aux avantages du concept pour la planète, en font sans conteste une évidence.

Installation de réfrigération et pompe à chaleur GEA chez Wipasz, le premier producteur de volaille de Pologne.

Installation de réfrigération et pompe à chaleur GEA chez Wipasz, le premier producteur de volaille de Pologne.

Sustainable engineering solutions

Penchons-nous de plus près sur NEXUS !

NEXUS – Les Holistic Engineering Solutions de GEA vous permettront d’intégrer les solutions de procédé avec les demandes de refroidissement et de chauffage et ce, de la meilleure manière possible. Que peut vous apporter cette formation ? Une démarche holistique mise en œuvre par nos meilleurs spécialistes, résultant en une consommation d’énergie en baisse, des coûts d'exploitation minimisés et une empreinte carbone réduite.
Recevez l’actualité de GEA

Restez au courant des innovations et des activités de GEA en vous inscrivant aux actualités de GEA.

Contactez-nous.

Nous sommes là pour vous aider ! Nous avons besoin de quelques renseignements pour pouvoir répondre à votre demande