L’efficacité et le développement marchent de pair chez Wipasz

Plat principal de nombreux repas, des poulets rôtis dégustés en famille aux blancs, en passant par les nuggets, le poulet au curry ou le poulet à la Kiev, le poulet est devenu un des plats préférés des habitants de nombreux pays du monde. La demande est, par conséquent, toujours élevée, à l’instar des normes d’hygiène des usines de transformation de volaille, pour assurer que le produit arrive dans les assiettes dans les conditions les plus sûres et le plus frais possible.

Des défis chauds et froids

Wipasz SA, qui est un des plus gros producteurs alimentaires polonais, est un leader de la production de poulet et approvisionne le marché en aliments de haute qualité, sains et sûrs pour l’homme et pour les animaux. Pour sa nouvelle usine de volaille de Więdzyrzec Podlaski en Pologne, l’entreprise cherchait des solutions pour rendre la production plus durable et plus écoénergétique.

GEA a été choisie par Wipasz pour ce projet complexe grâce à la relation de longue date qui unissait les deux entreprises qui avaient déjà collaboré de par le passé. GEA avait notamment fourni un système de réfrigération à l’ammoniac écologique pour le site de production de volailles de Mława de Wipasz, ainsi qu’un système de ventilation et de chauffage.

Interrogé, Andrzej Wachink, Directeur technique de Wipasz S.A., a précisé : « La nouvelle usine est immense et très moderne. Nous avons lancé à GEA trois défis : maintenir l’usine fraîche, récupérer la chaleur résiduelle pour réduire la consommation d’énergie des chaudières utilisées pour la production d’eau chaude et créer une ventilation adéquate, en particulier dans la zone d’abattage. »

Une solution « cool »

Les systèmes de refroidissement consomment près de la moitié de la capacité énergétique de l’usine. Dès la fin du processus d’abattage, la volaille doit être réfrigérée très rapidement à 4 degrés Celsius, température qui doit ensuite être maintenue tout en maintenant des niveaux d’humidité bas tout au long des procédés de découpe et de conditionnement, jusqu’à ce que la volaille soit réfrigérée ultérieurement ou surgelée pour la distribution. La zone de découpe de l’usine, qui a une capacité de 14 500 volatiles à l’heure, est très vaste et il fallait donc une solution extrêmement efficace pour maintenir les températures d’exercice ambiantes basses appropriées pour que la température de la viande reste basse et stable.

Refroidisseur à base d’ammoniac installé dans l’usine de transformation de poulet

Refroidisseur à base d’ammoniac installé dans l’usine de transformation de poulet

Les procédés de surgélation et de refroidissement sont, par ailleurs, extrêmement sensibles à la température. Le produit destiné à être distribué frais est conditionné à 0 degré C, tandis que le reste est surgelé à moins 18 degrés C, pour l’exportation ou pour traitement ultérieur, par exemple pour obtenir des nuggets de poulet. Enfin, le système devait permettre la ventilation et le rafraîchissement continu de l’air, ainsi que la climatisation à la fois de l’usine et des bureaux afin d’aider à réguler les niveaux de température et d’humidité.

Pour pouvoir répondre aux exigences variées de l’usine, GEA a étudié, conçu et fourni une capacité de réfrigération de 5,3 MW, soit cinq surgélateurs à plaques, cinq tunnels de surgélation par lot, deux chambres froides et 64 refroidisseurs d’air. L’équipement inclut des compresseurs alternatifs GEA - Grasso V1800 pour la climatisation de l’usine, un compresseur à vis Grasso SP1 pour le procédé de refroidissement de volaille principal et un compresseur à vis Grasso SP2 pour la surgélation et la génération de chaleur pour l’eau et la climatisation.

La combinaison de ces compresseurs à piston et à vis offre le meilleur de chacune de ces technologies GEA, à commencer par des intervalles d’entretien allongés et un rendement maximum à charge partielle expérimenté dans l’usine à différents moments de chaque journée de production et à des saisons différentes. De plus, l’entreprise a installé huit unités de traitement d’air pour la ventilation des salles de production et quatre pour la climatisation de l’immeuble de bureaux, toutes alimentées en froid depuis la centrale à l’ammoniac, et dotées d’un système de récupération de chaleur.

Compresseur à vis à 2 étages GEA Grasso dans la salle de l’installation de réfrigération de Wipasz

Compresseur à vis à 2 étages GEA Grasso dans la salle de l’installation de réfrigération de Wipasz

Le nouveau système de réfrigération en place sur le site de Międzyrzec Podlaski a le potentiel de pouvoir augmenter encore la puissance frigorifique de 3,2 MW supplémentaires, ce qui permettra à l’usine d’élargir bien plus facilement sa production à l’avenir sans devoir tout revoir.

Des solutions de récupération de chaleur pour une usine à l’épreuve du futur

Wipasz a également été équipé de deux systèmes de récupération de chaleur qui couvrent tous les besoins en eau chaude de l’installation et d’autres demandes de chauffage, y compris les bureaux et les espaces de socialisation, ce qui se traduit par une empreinte carbone réduite et un retour sur investissement très rapide puisque la solution n’utilise pas de chaudière.

Les normes d’hygiène pour la transformation de la volaille sont très strictes. Les usines consomment d’énormes quantités d’eau (dans le cas de Wipasz près de 500 mètres cubes par jour), la moitié de ce volume étant utilisée pour le nettoyage. L’humidité résiduelle doit être éliminée par un système de ventilation efficace, car les zones de production doivent être sèches, ce qui requiert un chauffage considérable. La demande de chauffage globale de cette usine, y compris tous les immeubles de bureaux et les zones techniques, est de 3,9 MW, la chaudière à vapeur n’étant utilisée qu’en solution de secours.

Vue partielle de la pompe à chaleur basée sur un compresseur alternatif GEA Grasso de 65 CH

Vue partielle de la pompe à chaleur basée sur un compresseur alternatif GEA Grasso de 65 CH

La pompe à chaleur de 65 CH réalisée sur mesure par GEA, qui est un composant important du système de recyclage de chaleur résiduelle de l’usine, produit des températures supérieures allant jusqu’à 55 ⁰C. Les pompes à chaleur écoénergétiques sont en train de s’imposer comme la technologie de référence pour promouvoir un futur carbo-neutre, car elles permettent de se conformer aux réglementations environnementales toujours plus strictes, et permettent aux producteurs alimentaires d’atteindre leurs objectifs de développement durable et de réduire leurs frais d’exploitation. Associer une pompe à chaleur à un groupe frigorifique permet de procéder aussi bien au refroidissement qu’au chauffage. De ponctuelle, l’utilisation passe en cycle continu, ce qui abaisse les coûts de l’énergie de 30 % ou plus. Cela représente des économies considérables si vous considérez que dans les secteurs agroalimentaire, laitier et des boissons, jusqu’à 60 % de l’énergie sont consommés par le chauffage et le refroidissement.

Les usines de volaille telles que Wipasz retirent des avantages financiers et environnementaux importants de l’utilisation de la récupération de chaleur et d’une pompe à chaleur dans les processus de production, en particulier dans ceux qui requièrent l’application de chaleur durant la préparation et la réfrigération et la surgélation qui suivent.

GEA a une grande expérience des systèmes de refroidissement dans des usines de ce type et coche toutes les cases avec une efficacité et une organisation hors pair. L’installation de la salle des machines de réfrigération a été extrêmement compliquée compte tenu du grand nombre d’échangeurs thermiques et des kilomètres de conduites en jeu, mais GEA a donné preuve de solides compétences dans ce domaine. Ce sont de vrais professionnels et je les recommanderais à quiconque travaille dans l’industrie de la viande. » – Andrzej Wachink, Directeur technique de Wipasz S.A.

– Andrzej Wachink, Directeur technique de Wipasz S.A.

Des résultats plus que satisfaisants et une collaboration étroite continue

Marek Mierzwinski, Directeur technico-commercial, Technologies de réfrigération, de GEA Pologne, a ajouté : « Wipasz est pour nous un client et un partenaire précieux, et tout le projet a été construit sur un processus de discussion inspirant. Ils m’ont invité dès la toute première phase de conception de l’usine, ce qui a permis d’optimiser de la meilleure manière l’intégration du chauffage et du refroidissement pour l’ensemble de l’usine de transformation. Nous avons appris les uns des autres et avons travaillé ensemble pour créer une usine de production plus écoénergétique qui soit à l’épreuve du futur. »

Parce qu’elle est toujours parvenue à concevoir et à livrer des solutions de process durables pour les usines de Wipasz, GEA s’est vue remettre une médaille d’or par le propriétaire M. Józef Wiśniewski lors des festivités organisées pour fêter à la fois le 25e anniversaire de l’entreprise et l’ouverture de la nouvelle usine.

L’on peut donc dire que la viande préférée de la planète est en mains sûres et que, grâce à Wipasz et à GEA, les familles pourront continuer à se régaler de plats à base de poulet pendant de nombreuses années encore.

La nouvelle usine de transformation de volaille de Wipasz à Międzyrzec Podlaski en Pologne

La nouvelle usine de transformation de volaille de Wipasz à Międzyrzec Podlaski en Pologne

GEA logo

FOURNITURE STANDARD GEA

  • La solution de GEA : Système de réfrigération et de chauffage sur mesure 
  • Capacité de réfrigération/température : 5,3 MW / -40 et -8°C (NH3)
  • Puissance calorifique/température : 3,9 MW / +24 et +55°C (PG)
  • Type de compresseurs : Compresseurs alternatifs et à vis GEA
  • Fluide frigorigène naturel : Ammoniac
Sustainable engineering solutions

Penchons-nous de plus près sur NEXUS !

NEXUS – Les Holistic Engineering Solutions de GEA vous permettront d’intégrer les solutions de procédé avec les demandes de refroidissement et de chauffage et ce, de la meilleure manière possible. Que peut vous apporter cette formation ? Une démarche holistique mise en œuvre par nos meilleurs spécialistes, résultant en une consommation d’énergie en baisse, des coûts d'exploitation minimisés et une empreinte carbone réduite.
Recevez l’actualité de GEA

Restez au courant des innovations et des activités de GEA en vous inscrivant aux actualités de GEA.

Contactez-nous.

Nous sommes là pour vous aider ! Nous avons besoin de quelques renseignements pour pouvoir répondre à votre demande