Depuis l'Asie jusqu'à l'Amérique et l'Europe de l'est, le marché des boissons gazeuses, des jus de fruit et des autres boissons non alcoolisées se développe rapidement. Parallèlement, la gamme de produits disponibles ne cesse de se diversifier et de varier : les boissons nouvel âge, les boissons isotoniques et les boissons « santé », par exemple, apportent des opportunités de différenciation et de revenus futurs à ce qui est essentiellement un marché mûr.

Soif de nouveauté

Depuis une perspective d'application, l'industrie des boissons bénéficie d'une vigoureuse filière innovation ; de nouveaux produits sont en permanence développés et commercialisés, y compris des variantes de boissons traditionnelles (bières aromatisées, par exemple). La différenciation des produits et l'utilisation de formulations/d'ingrédients régionaux permettent au marché des bières artisanales et au secteur des boissons santé et fonctionnelles de connaître une forte croissance. Et alors que la complexité des formulations ne cesse de croître, on assiste à une augmentation de la demande relative à des processus et des formats d'emballage flexibles. 

Ainsi, les fabricants du monde entier tirent profit de composants, de systèmes et d'installations intégrées pour la production et la préparation des jus de fruit, des sirops, des boissons gazeuses, de concentrés, du café, de l'alcool, du vin et de la bière, aussi bien sur les marchés bien établis que sur les marchés naissants. Cependant, au-delà de l'innovante différenciation des produits et de la qualité du produit final, les producteurs se focalisent de plus en plus sur les aspects environnementaux et de durabilité des solutions et systèmes de production de boissons qui sont de plus en plus couramment intégrés aux installations modernes. 

Accent sur l'aspect écologique

Nous assistons non seulement à un accroissement de la population mondiale, mais également à une augmentation du niveau moyen de revenu par habitant. Et, comme les perspectives de ventes de technologies de process tendent à augmenter de façon disproportionnée par rapport à l'augmentation du revenu des ménage, GEA ne cesse de confirmer sa position dans les domaines de la préparation et de la production des boissons sur les marchés en pleine croissance de la Chine, de l'Inde, de la Russie et de l'Europe de l'est. En outre, au vu du nombre croissant de personnes contribuant à l'urbanisation et optant pour la vie citadine, GEA ambitionne également de développer des solutions innovantes pour une transformation intelligente des aliments et des boissons et une utilisation plus économique des sources d'énergie. 

Il existe des technologies, telles que le remplissage aseptique, la séparation et le filtrage centrifuges, les systèmes avancés de distillation, les installations de chauffage et de refroidissement de plus en plus efficaces, les équipements de réduction des émissions et les accessoires de nettoyage minimisant l'utilisation de substances dangereuses pour l'environnement et réduisant la consommation d'eau, de matières premières naturelles et de ressources énergétiques. Et les installations modulaires plus efficaces, l'installation aisée et la maintenance réduite permettent aux clients de l'industrie des boissons de bénéficier de coûts d'exploitation fortement réduits, tandis que la qualité et le caractère écologique des systèmes de production sont optimisés. 

« La volonté des consommateurs de protéger l'environnement pour les générations futures devient un important enjeu commercial. Toutes les grandes entreprises de l'industrie de l'alimentation et des boissons se devant de rendre compte de leurs performances environnementales, et avec la mise en place d'initiatives destinées à améliorer les cibles de production de CO2 et l'usage de l'eau, le moment va bientôt arriver où les consommateurs auront recours aux données relatives à la quantité d'eau utilisée et au volume de CO2 généré pendant la fabrication des produits pour réaliser leurs décisions d'achat », a remarqué Ricardo Davi de l'équipe Application boissons de GEA.

Monica Melloni, spécialiste des communications marketing, a ajouté : « Chez GEA, nous recherchons en permanence à développer des solutions technologies améliorées. Il n'est plus possible de développer une nouvelle machine ou un nouveau système qui ne soit pas nettement plus efficace (et généralement également plus compact) pour un même niveau de performance. Aujourd'hui, la viabilité économique est définie en termes d'écologie et de durabilité. »

« Une consommation réduite des ressources, un recours optimal à la régénération de l'énergie, un nombre réduit de composants, une utilisation réduite de l'espace et des conditions de travail améliorées : ce sont là les arguments de vente d'aujourd'hui. À certains égards, nos clients nous considèrent comme de bons samaritains ; mais un fabricant de biens d'investissement peut uniquement se différencier et permettre des bénéfices plus importants pour les clients via un positionnement en tant que leader technologique. Et seules des entreprises innovantes peuvent être des leaders technologiques », ajoute-t-elle.

Économiser les ressources, Protéger la planète

GEA TechnologyTalks Sustainable Solutions infographic

À l'échelle mondiale, environ un tiers de toute la production de café instantané est réalisée avec des machines GEA, et un litre de lait sur quatre est obtenu avec les équipements de traite de l'entreprise. De plus, un litre de bière sur deux passe par au moins un de nos composants, et plus d'un quart de tous les produits transformés à base de viande disponibles dans le commerce ont été mis en forme, cuits, grillés ou frits à l'aide d'équipements GEA.

La chaîne de production d'aliments et de boissons compte toutefois de nombreuses étapes distinctes et implique de nombreux acteurs, depuis les agriculteurs et les fournisseurs jusqu'aux entreprises de logistique, les détaillants, les consommateurs et, pour finir, les entreprises de traitement des déchets, lesquels ont tous un impact sur l'environnement. Pour pouvoir mettre efficacement en œuvre une stratégie fructueuse de production durable, de transport, de consommation et de recyclage dans la chaîne alimentaire et la chaîne d'alimentation en énergie renouvelable, l'implication intégrée de chaque participant sur l'intégralité du cycle de vie du produit est un prérequis absolu.

Toutes les personnes et les entreprises impliquées doivent agir à la fois comme des individus responsables et comme des membres d'une équipe. Via l'amélioration de leur propre empreinte carbone et la mise en œuvre de pratiques exemplaires, chaque acteur peut améliorer les performances environnementales dans leur sphère immédiate d'influence et, en outre, aider à motiver d'autres partenaires de la chaîne alimentaire pour qu'ils améliorent leurs performances et, au final, contribuer à l'obtention d'une chaîne logistique qui est plus grande que la somme de ses différentes parties.  

Dans un récent rapport, FoodDrinkEurope a commenté : « De nombreuses entreprises du secteur de l'alimentation et des boissons ont intégré une gestion de l'énergie et du carbone à leurs activités quotidiennes et obtiennent des résultats impressionnants. Le défi consiste à aider les entreprises sous-performantes à rattraper leur retard, tout en encourageant les chefs de file à améliorer encore plus leurs résultats. Les objectifs à long terme de réduction des émissions de carbone nécessitent des efforts intensifiés de la part des entreprises, des autorités et de la communauté des chercheurs pour aligner le R&D sur les besoins de l'industrie et pour stimuler la compétitivité des technologies émergentes. »

Avec l'accent sur la durabilité, les industries de l'alimentation et des boissons sont promises à une croissance continue au cours des années à venir, une croissance dont les moteurs sont une population mondiale en pleine expansion et des revenus ménagers supérieurs, notamment sur les marchés émergents. La mission de GEA est de fournir des solutions innovantes pour une transformation intelligente des aliments et des boissons et une utilisation plus économique des sources d'énergie, en veillant au bien-être des humains et de la planète, et de proposer des projets d'ingénierie pour un monde meilleur. 

Aller au début
Retour