La validation NEP de pointe utilise le SMW 100 pour le nettoyage des cuves dans la brasserie Tucher à Fürth. Lors de la construction de la nouvelle brasserie Tucher, une priorité absolue a été donnée à la sécurité du procédé de brassage ainsi qu'à l'agencement économe en ressources de l'installation.

Nettoyeur de cuve orbital Tornado
Nettoyeur de cuve orbital Tornado

Par la suite, des nettoyeurs orbitaux fabriqués par GEA ont été sélectionnés pour le nettoyage en combinaison avec le capteur de validation NEP SMW 100. Les cuves de fermentation à nettoyer ont une capacité de 2400 hl, pour un diamètre de 4,1 m et une hauteur totale de 22 m. 

Contrairement aux systèmes traditionnels, la tête compacte du SMW 100 contient toute l'électronique d'évaluation et le logiciel et, comparé à d'autres produits, l'unité est considérablement plus rentable. Le capteur breveté surveille en continu le fonctionnement des nettoyeurs orbitaux dans les tanks. Pendant le nettoyage, un signal continu est envoyé au système de contrôle : toute interruption de ce signal indique immédiatement qu'un dysfonctionnement est survenu. 

Fonctionnement du capteur SMW 100 :

Capteur de surveillance SMW 100
Capteur de surveillance SMW 100

Ce capteur de validation du nettoyage et la méthode de fonctionnement sont uniques. Il n'y a pas de systèmes comparables sur le marché ; les autres systèmes soit enregistrent la pression du jet soit détectent le bruit dans la cuve.

Grâce à sa conception physique, le capteur de pression peut uniquement enregistrer les jets qui frappent directement le capteur de pression, ce qui n'est pas le cas pour un nettoyeur à jets rotatif. Dans le meilleur des cas, le capteur enregistre uniquement les jets de manière discontinue. Il est, par conséquent, impossible de surveiller avec précision les configurations de flux des jets ou les buses de pulvérisation.

Le bruit de fond peut uniquement être utilisé pour détecter si le liquide nettoyant coule. Mais pas si le nettoyeur tourne ni si les configurations de flux des jets sont adaptées ni encore si les buses de pulvérisation ne sont pas bloquées !

Un procédé spécial permet au SMW 100 de surveiller le fonctionnement du nettoyeur pendant une période d'intégration d'environ 20 secondes. Si aucun jet ne passe sur le capteur pendant ce laps de temps, le signal de sortie du capteur est coupé et le capteur signale que le nettoyeur est stationnaire. Une autre fonction est rendue possible par l'inversion du signal dans le capteur. Chacun des jets enregistrés est signalé en réglant la sortie du capteur, de sorte que chaque jet peut être détecté par l'électronique en aval (en option). Cela permet de surveiller le modèle de nettoyage et, par conséquent, l'ensemble du processus de nettoyage. Alternativement, il est aussi possible de détecter une buse bouchée. En fin de compte, le système SMW 100 nous fournit une technologie de détection intelligente, qui n'existait pas sous cette forme jusqu'à maintenant. 

Retour