Lorsque le producteur de spécialités alimentaires tyroliennes Handl Tyrol GmbH a modernisé les lignes de conditionnement de son usine de Schönwies, il a choisi la toute nouvelle thermoformeuse GEA PowerPak PLUS. Les ingénieurs de l’usine n’ont expérimenté aucun des problèmes initiaux typiques des opérations d’essais. L’efficacité et la productivité ont été améliorées d’un coup grâce au réglage plus rapide, aux changements de films plus simples et à la meilleure qualité d’emballage de cette machine, avantages auxquels il faut ajouter la satisfaction du personnel.

Profil du client

Handl Tyrol GmbH fabrique du lard, du jambon, des saucisses et des produits rôtis tyroliens originaux dans quatre sites de production. Cette entreprise, dont le siège est à Plans au Tyrol, est dirigée par la quatrième génération de la famille qui l’a fondée en 1902. Ses produits naturels, authentiques et originaux sont très appréciés et leur renommée a dépassé les limites de leur région d’origine. Aujourd’hui, l’entreprise emploie près de 600 personnes et exporte ses produits dans le monde entier.

« Le nouveau système de déroulement du film nous fait faire des économies de temps et de matériau. Les films supérieur et inférieur se fixent rapidement et facilement. Aucun ajustement supplémentaire n’est nécessaire. Le film ne finit plus dans les déchets », Dieter Roos, Directeur de la production

Le défi

Lard Handl Tyrol conditionné sur une GEA PowerPak Plus

L’entreprise utilisait déjà de nombreuses lignes de conditionnement GEA pour emballer son lard et ses saucisses, de sorte que les deux sociétés avaient déjà collaboré étroitement de par le passé. Les ingénieurs de GEA connaissaient donc déjà l’entreprise, sa culture et ses enjeux. La philosophie de l’entreprise autrichienne est de toujours utiliser les dernières technologies et il était donc naturel que Handl profite de cette modernisation pour éliminer les inefficacités du processus.  

Par exemple, les produits sont conditionnés dans une vaste gamme d’emballages de tailles et poids variés, ce qui rendait nécessaire pour l’entreprise de minimiser le temps de changement ; le conditionnement sous atmosphère modifiée (CAM) était nécessaire pour assurer des niveaux d’oxygène résiduel homogènes ; l’entreprise voulait améliorer la qualité de ses emballages individuels ; le débit des produits devait être augmenté et l’ensemble du système devait être facile à utiliser, accessible et simple à nettoyer car des morceaux de lard tombent régulièrement sur la ligne de production de lardons.

La nouvelle thermoformeuse GEA PowerPak PLUS est une version entièrement revisitée sur le plan technique de la gamme de produits PowerPak plébiscitée dans le monde entier. GEA a apporté des modifications fondamentales sur la base des résultats d’une grande enquête effectuée auprès de ses clients. L’objectif était de créer un système d’emballage en mesure de simplifier les processus et de les rendre plus efficaces.

« Nous sommes complètement satisfaits. La thermoformeuse GEA PowerPak PLUS a dépassé toutes nos attentes dès le premier jour », Dieter Roos, Directeur de la production

Les bonnes performances

L’usine de Handl Tyrol

Le nouveau système de conditionnement est entré en service en juillet 2018 et fonctionne cinq jours par semaine à raison de deux postes par jour. Il emballe les produits à base de lard en barquettes à deux ou quatre compartiments. La ligne est composée d’une balance multi-têtes, de la thermoformeuse GEA, d’un convergeur multivoies et d’un détecteur de métaux doté d’une balance de contrôle. « Lorsque nous avons été prêts, nous avons rédigé un cahier des charges avec toutes les spécifications que la machine devait avoir », Dieter Roos, Directeur de la production.

La nouvelle thermoformeuse fonctionne à une cadence de 15 courses par minute au lieu de dix et se règle automatiquement en fonction de la profondeur du pack, ce qui réduit le temps de conversion. Les films supérieur et inférieur se déroulent facilement, rapidement et de manière sécurisée, ce qui permet de gagner du temps durant les changements de produits normaux. Le procédé de déroulement de film révolutionnaire employé permet d’effectuer des ajustements durant le fonctionnement, ce qui améliore la qualité et l’hygiène des barquettes, et réduit les déchets d’emballage de 75 %. Les temps d’arrêt dus aux rouleaux bloqués ou collants ont été éliminés. Les rouleaux vibrent moins et l’entretien périodique est plus facile. 

La nouvelle machine satisfait toutes nos attentes », a expliqué Dieter Roos. « Les temps de réglage ont été réduits, les changements de film sont 70 % plus rapides et bien plus simples, la qualité de l’emballage a été considérablement améliorée et les opérateurs sont satisfaits ».

Retour