Constitué de plusieurs unités, le système de réfrigération naturelle de GEA contribue à la redynamisation de la plus grande patinoire des Pays-Bas.

patinoire de thialf

La patinoire de Thialf située à Heerenveen, aux Pays-Bas, a entrepris des travaux majeurs pour résoudre une série de problèmes, notamment les coûts d'énergie élevés et les nouvelles réglementations environnementales relatives aux systèmes de réfrigération.

Contexte

Thialf a été la troisième patinoire de 400 mètres a être construite dans le pays, en 1966. L'installation de plein air s'inspirait du modèle de la patinoire olympique d'Innsbruck, en Autriche, qui avait accueilli les JO d'hiver en 1964. Dotée d'un sol en béton, Thialf est également la première installation hollandaise de patinage de vitesse.

Le challenge du client

Au fil du temps, le stade de Thialf a commencé à manifester les premiers signes de vieillissement, malgré divers efforts de maintenance. Le moment était venu de rénover l'installation pour pouvoir de nouveau attirer des événements d'envergure internationale. Avec pour objectif de moderniser Thialf pour la doter de meilleures installations, économiser 50 % d'énergie et, surtout, utiliser un fluide frigorigène naturel plus écologique pour son système de réfrigération.

La solution de GEA

patineurs

Réputée pour son expérience, GEA a été invitée à se joindre à l'équipe « Project Team New Thialf ». GEA avait pour mission de partager ses idées sur la mise en place d'une installation novatrice durable plus efficace et de proposer une solution de réfrigération basse énergie qui garantirait le plus haut coefficient de performance (COP) et offrirait la meilleure qualité de glace.

Avec la collaboration des techniciens de Thialf, GEA a conçu et proposé une nouvelle installation de réfrigération troquant le système R507/saumure contre le système NH3/saumure qui consomme considérablement moins d'énergie, pour un COP nettement plus élevé.

GEA a été retenue comme fournisseur de quatre refroidisseurs NH3 d'une capacité de réfrigération totale d'environ 3 MW (853 tonnes). L'installation de patinage de vitesse de 400 x 12 mètres et la courte piste de 60 x 30 mètres sont refroidies par de la saumure à -18°C, tandis que les systèmes de la patinoire d'entraînement de 333 x 5 mètres, de la patinoire de hockey de 60 x 30 mètres et de la patinoire de loisir de 30 x 30 mètres utilisent de la saumure à -15°C, pour une surface de glace totale d'environ 11 000 m².

L'installation se compose de deux refroidisseurs GEA entraînés par compresseur à vis et de deux refroidisseurs GEA entraînés par compresseur à piston, dotés chacun d'un condenseur à refroidissement par air et eau. L'eau chaude est fournie avec beaucoup d'efficacité par ces refroidisseurs d'huile refroidis par eau, les condenseurs et les désurchauffeurs.

Résultat : 52 % d'économies d'énergie

Le système de réfrigération rénové par GEA permet 52 % d'économies d'énergie, soit plus que l'objectif initial des 50 %. En plus des nouveaux refroidisseurs NH3 et du système de réfrigération GEA, la patinoire bénéficie entre autres améliorations d'une technologie de pompe à chaleur, d'un toit renforcé par des panneaux solaires et d'une isolation murale. Le stade de Thialf est désormais la patinoire la plus rapide au monde au niveau de la mer. Plusieurs nouveaux records de patinage ont été décrochés à Thialf, ce qui vaut à la patinoire de se classer parmi les trois premières installations pour les records de vitesse.

Retour