Grâce à des installations de production flexibles GEA, la société bosnienne Violeta Ltd est en mesure de produire une large gamme de produits d'entretien et d'hygiène personnelle de façon moins coûteuse et plus efficace qu'avec la technologie traditionnelle.

GEA et Violeta ont récemment collaboré pour la mise en œuvre d'une usine multifonctionnelle complètement automatisée de traitement de liquides pour la production de produits d'entretien et d'hygiène personnelle (DPH). Cette nouvelle usine permettra à Violeta de pénétrer le marché DPH local historiquement dominé par les importantes étrangères, ce avec des normes d'hygiène élevées, une excellente sécurité des opérateurs et une haute flexibilité, en satisfaisant les besoins des clients et en créant de nouvelles opportunités. L'usine affiche une capacité théorique de 15 000 tonnes/an avec uniquement des quarts de jour.

Exerçant ses activités depuis 1990, la société Violeta s'est établie comme un importateur et un distributeur de premier plan de marques européennes, telles que Ferrero, Barilla, etc. En 2000, la société a investi dans des équipements de production de papier hygiénique et d'essuie-tout, et s'est depuis développée jusqu'à proposer toute une variété de produits DPH, tels que des couches pour bébés et des lingettes humides, des lingettes cosmétiques, des serviettes hygiéniques, des mouchoirs et des serviettes de table. Cependant soucieuse de développer encore plus ses activités et d'aligner son portefeuille de produits sur les tendances des marchés régionaux, Violeta a décidé d'investir dans sa propre technologie de production et de fabriquer des produits DPH sous sa propre marque.

La nouvelle usine a été conçue et construite selon les mêmes normes d'hygiène que celles utilisées par GEA pour les applications alimentaires dans des domaines tels que l'industrie laitière et les brasseries ; les produits sont fabriqués dans un système fermé pouvant produire des lots relativement réduits et permettant des changements rapides de produits. Par rapport aux méthodes traditionnelles nécessitant une chaîne de fabrication dédiée pour chaque produit, ce système offre une flexibilité accrue et une sécurité supérieure pour l'opérateur.

Les équipements fournis par GEA incluent des systèmes de manipulation et de stockage des matières premières et des systèmes de dosage et de mélange (notamment la nouvelle technologie BATCH FORMULA™ de GEA) et de stockage de produit fini, ainsi qu'une solution de nettoyage en place (NEP). Avec un fonctionnement conforme aux normes internationales d'hygiène et de production, l'usine fabrique aujourd'hui des produits de qualité supérieure satisfaisant également des critères stricts de durabilité. « Nous pouvons nettoyer l'usine, la rendre sûre, modifier nos produits à volonté, assurer la manipulation en toute sécurité des matières premières toxiques et garantir la sécurité du résultat pour le client », explique Søren Sandahl Skov, ingénieur supérieur d'application, Biotechnologie et DPH, GEA.

Système VARICOVER de récupération de produit

Malgré l'utilisation de technologies éprouvées pour la construction de l'usine, ce projet présentait un certain nombre de défis à relever : « Un grand nombre de produits sont extrêmement visqueux », indiqua Søren, « et doivent être transportés par tuyauterie à traçage thermique et stockés dans des réservoirs thermorégulés. Certains produits sont également très actifs et peuvent provoquer une irritation cutanée, si bien que nous avons dû intégrer un haut niveau de sécurité pour protéger la main-d'œuvre. » GEA utilise également des systèmes de raclage pour récupérer le produit lors des changements de produit, et minimise l'utilisation d'agents chimiques pendant le processus de nettoyage ; l'absence de cul-de-sac de tuyauterie facilite le nettoyage et accroît son efficacité.

« La coopération avec l'équipe GEA était très professionnelle ; ils étaient toujours disponibles pour répondre aux questions et offrir une assistance. Nous sommes très satisfaits d'avoir choisi GEA comme fournisseur », déclara Ante Milos, directeur général, Violeta. La société Violeta est complètement opérationnelle depuis l'automne 2014, et vise maintenant à mettre en place un fonctionnement 24/7 ou à ajouter des mélangeurs supplémentaires afin de satisfaire la demande croissante.

Retour