Ligne de production de beurre

Vue d'ensemble

Depuis l'invention par le Dr. Fritz de la baratte continue en 1941, GEA n'a jamais cessé de développer le principe. Alors qu'à l'origine il n'était possible de transformer que des quantités relativement réduites de crème pour faire du beurre, les générations de machines à beurre successives, et ce, jusqu'à celles de type BUE actuelles, ont été conçues pour permettre une production industrielle à grande échelle. Les lignes de process de GEA, qui sont conçues pour constituer des solutions complètes comprennent, en plus de la machine à baratter, tous les autres composants requis pour obtenir du beurre de haute qualité, des tanks à la machine à baratter en passant par l'unité de pasteurisation, sans oublier tous les éléments de contrôle et la tuyauterie. À l'exception de la machine d'emballage qui est raccordée directement, tous les modules de process proviennent d'une même source. Cela se traduit par des interfaces réduites, une compatibilité optimale et une majeure fiabilité due à l'emploi de composants essayés et testés.

Le cœur de la fabrication du beurre : la machine à baratter

La fabrication du beurre, c'est-à-dire la transformation de la crème en beurre, s'effectue en inversant l'émulsion huile dans l'eau en une émulsion eau dans l'huile. Pour réaliser cette inversion de phase, il faut faire éclater mécaniquement les globules de matière grasse en incorporant de l'air.

Les globules gras sont entourés d'une membrane composée de phospholipides, protéines, enzymes, eau d'hydratation ainsi que d'ions cuivre et fer, qui empêche que le gras ne se mélange dans le lait cru.

La destruction de cette membrane libère le gras qui est composé de fractions liquides et cristallines. Les fractions liquides se combinent et forment ce que l'on appelle des agglomérats de gras ou granules de beurre. Les granules de beurre flottent à leur tour sur la phase aqueuse, le babeurre, qui est séparé par la machine, refroidi et utilisé car c'est un sous-produit valable.

Le procédé idéal pour chaque beurre

Le beurre

Les lignes de process de GEA peuvent être utilisées pour produire du beurre de crème douce, lactique et sure, qui peut être obtenu à partir de crème douce ou sure. L'intégration d'éléments supplémentaires, cependant, permet aussi la production en série de mélanges de graisses ayant une teneur réduite en matière grasse, avec des additifs de graisses végétales ou même une teneur réduite en SNF (solides, non-gras). À l'heure où de plus en plus de consommateurs suivent consciencieusement un régime pauvre en matières grasses, l'importance de ces mélanges de graisses sur le marché est destinée à croître. 

Et, qu'il s'agisse de beurre classique ou de mélanges modifiés, les lignes de process de GEA permettent de produire tous les types avec une qualité élevée constante. La solution complète se complète d'un système NEP (Nettoyage en place) qui nettoie le système de manière simple et fiable. Ce système NEP comprend un tank d'eau chaude, un tank pour la soude caustique de nettoyage spécial ainsi que toutes les vannes nécessaires et un système de chauffage et ses pompes.