Technologie des laveurs Submerged scrubbers

Le laveur par immersion se compose d’un tube de lavage à agencement vertical. Sa sortie de gaz est immergée dans le fluide de lavage.

L’effluent gazeux à laver entre dans le tube par le haut et en sort par immersion dans le fluide de lavage. Souvent en combinaison avec un dévésiculeur annulaire intégré au réservoir.

Fonction

laveurs-par-immersion-02-v2

Le laveur par immersion consiste en un tube vertical, qui est monté sur un bac contenant le liquide de lavage. Le tube de lavage s’étend jusque dans le bac de sorte que le bout du tube ou la sortie du gaz est immergée dans le fluide de lavage. Le gaz est ainsi obligé de s’écouler à travers le fluide de lavage. Cela est rendu possible par un agencement approprié des ouvertures de gaz sur la circonférence du tube de lavage par immersion. Dans le lit fluidisé gaz-liquide en formation, les conditions d’écoulement turbulent permettent une bonne absorption des polluants gazeux et une bonne séparation des particules dans le fluide de lavage.

L’effet de quench assure simultanément le refroidissement des gaz ou des vapeurs. Le flux de gaz est ainsi refroidi jusqu'à la température limite de refroidissement par évaporation de l’eau qu’il contient. Les vapeurs peuvent être refroidies et condensées par conduction thermique. 

Compte tenu de la conception modifiée, qui comprend un quench, il est possible de refroidir et de laver les gaz jusqu’à 1300 °C en un unique procédé.

Dans la zone de passage du gaz et dans le lit fluidisé gaz-liquide en formation, l’absorption du composant polluant se dissout dans le liquide. Concernant l’absorption chimique, la purge des contaminants de l’air d’échappement s’effectue chimiquement. Il est alors possible d’obtenir des rendements de séparation qui atteignent jusqu’à 98 % par phase de lavage.

Bénéficiant de l’effet dit de séparation par inertie, les particules solides ou les gouttes sont séparées dans la zone des buses motrices par collision avec les gouttelettes se déplaçant rapidement du liquide. De cette manière, les particules de diamètre ≥ 5 µm peuvent être extraites presque complètement.

Les gouttelettes entraînées dans le lit fluidisé doivent être déposées par un séparateur de gouttelettes approprié du flux de gaz. Cela est effectué soit par un séparateur annulaire intégré au réservoir, soit par un séparateur de gouttes disponible dans le commerce en aval du laveur.

 

Caractéristiques particulières

  • Fonction de lavage directement disponible (pas de temps d'arrêt)
  • Combinaison des opérations de séparation des particules et de séparation de polluants dans un même équipement
  • Tampon de sécurité par joint liquide en cas de panne de la pompe
  • Technologie de sécurité limitée requise
  • Capacité de charge exceptionnelle, bonne réponse en charge partielle 
  • Construction gain de place extrêmement compacte
  • Insensible à la saleté, niveau élevé de fiabilité opérationnelle
  • Peu d'entretien Large éventail d'applications, flexibilité permettant de coupler et d'étendre le système
  • Coûts de l’investissement et d’exploitation bas
  • Disponible dans tous les matériaux courants

Plage d’applications

  • Plage de débits volumiques des gaz d'échappement jusqu'à 200 000 m³/h
  • Refroidissement de gaz d’échappement chauds
  • Absorption chimique de grosses charges de polluants
  • Séparation des particules
  • Destruction de charges de polluants importantes se produisant soudainement : convient tout particulièrement à une utilisation en tant que système de lavage de secours