Technologie de cristallisation Oslo Crystallizers

Le cristallisoir Oslo

Ce cristallisoir a représenté, à l’origine, le premier bond en avant majeur de la technologie de cristallisation moderne et de la conception d’équipement

Histoire et futur

Bain de décapage Oslo

Inventé par F. Jeremiassen qui travaillait à l’époque chez Krystal A/S, à Oslo, en Norvège, en 1924, il a pris le nom de la ville où il a été créé. On parle aussi de cristallisoir (ou cristalliseur) « de croissance », « à lit fluidisé » et de type « Krystal ». Ayant repris la technologie de cristallisation des sociétés Davy Powergas et A. W. Bamforth, GEA possède toute la documentation des installations OSLO réalisées par ces deux entreprises. Ce bagage de connaissances, qui vient s’ajouter à l’expérience importante de GEA, fait de GEA le premier concepteur de cristallisoirs OSLO dans le monde.

À ce jour, le principal avantage du cristallisoir OSLO est la capacité de produire des cristaux dans un lit fluidisé, qui n’est pas soumis aux méthodes de circulation mécanique. Dans une unité OSLO, un cristal grandit librement jusqu’à la taille que son temps de séjour dans le lit fluidisé autorise. Le résultat est qu'un cristallisoir OSLO permet d’obtenir des cristaux de plus grandes tailles par rapport aux autres types de cristallisoirs. La suspension est retirée du lit fluidisé du cristallisoir et envoyée à des sections de centrifugation typiques. La liqueur claire peut aussi être purgée de la zone de clarification du cristallisoir, si nécessaire. Les ingénieurs de GEA ont conçu à partir de chacun de ces grands types de cristallisoirs un certain nombre d’applications différentes pour répondre aux besoins spécifiques de nos clients.