Technologie des cristallisoirs Cristalliseurs à circulation forcée

Cristallisoirs FC dans l'industrie chimique

Le cristallisoirs à circulation forcée (FC) est le type de cristallisoir le plus courant de l'industrie

Cristallisoirs FC

Oxon NaCl FC

Le cristallisoir FC moyen évapore du solvant, augmentant ainsi la sursaturation dans la liqueur du procédé, ce qui entraîne une cristallisation. La plupart des cristallisoirs FC conventionnels fonctionnent sous vide, ou à une pression légèrement supérieure à la pression atmosphérique.
Un cristallisoir FC est constitué de quatre éléments de base : la cuve de cristallisation, qui fournit la majeure partie du volume dicté par les impératifs de temps de séjour, la pompe de circulation, qui fournit l'énergie de mélange, l'échangeur de chaleur, qui fournit l'énergie nécessaire au cristallisoir (dans une opération de cristallisation par évaporation typique) et l'équipement sous vide, qui gère les vapeurs générées dans le cristallisoir. La suspension provenant de la cuve de cristallisation est mise en circulation, avec un écoulement à bouchons, et de nouveau renvoyée vers la cuve de cristallisation, où sa sursaturation est réduite par le dépôt de matière sur les cristaux présents dans la suspension. La sursaturation est contrôlée de manière à éviter la nucléation spontanée, grâce à une capacité de circulation suffisante.

Le solvant évaporé est entraîné vers le circuit de vide, où il est condensé et éliminé. 

 

Le cristallisoir FC est utilisé pour des opérations générales et simples de cristallisation, pour lesquelles des cristaux de grande taille ne sont pas un impératif. Le cristallisoir FC est conçu pour protéger la taille des cristaux contre une réduction due à l'environnement du cristallisoir, mais il ne dispose d'aucun élément destiné à augmenter activement la taille des cristaux.