Équipement de transformation des liquides Pasteurisateur de lait compact MWA pour lait, crème et lactosérum

Présentation

GEA bénéficie d'une longue expérience dans la fourniture de séparateurs laitiers haute efficacité et haute fiabilité aux exploitations laitières dans le monde entier. En réponse à la demande du marché relative à des solutions complètes, nous avons développé une gamme de pasteurisateurs de lait compacts préassemblés et prétestés avec séparateur d'écrémage intégré et à capacités comprises entre 2 000 et 35 000 l/h.

La chaîne de pasteurisation constitue le cœur de chaque exploitation laitière

Le pasteurisateur compte, en plus de l'échangeur de chaleur, un autre composant principal, à savoir le séparateur-écrémeur qui sépare le lait en crème et en lait écrémé tout en éliminant les particules non laitières.

Nos pasteurisateurs sont utilisés pour produire toute une variété de produits laitiers, tels que du lait liquide (entier/standard/écrémé), du Rjashenka (lait chauffé à haute température), du lait de fromagerie, du lait pour yaourt, du lait pour kéfir, du lait pour fromage frais, de la crème à fouetter, de la crème café, de la crème pour smetana, de la crème fraîche, de la crème pour beurre, etc.

Qualité supérieure

  • Finition de qualité optimale
  • Composants ultra fiables
  • Adaptation individuelle aux besoins des clients grâce aux options modulaires
  • Compatibilité NEP totale

Avantages de l'unité compacte

  • Solution complète à source (fournisseur) unique
  • Interfaces minimales
  • Définition précise de l'interface
  • Unité prétestée
  • Intégration aisée à un environnement manuel ou automatique
  • Effort minimum d'installation
  • Besoins minimum pour la mise en service

Avantages pour le client

  • Solution de procédé complète à source unique
  • Consommation énergétique réduite grâce à la récupération de chaleur élevée
  • Fabrication en conformité avec la norme ISO 9001
  • Système de commande unique pour séparateur et pasteurisateur
  • Exploitation rentable avec des modules de procédé fiables

 

Chaîne de pasteurisateur de lait

La conception de base du pasteurisateur de lait assure un procédé de chauffage court avec intégration de l'épuration et de l'écrémage du lait. Le lait cru froid en provenance d'une cuve de stockage est transféré dans un réservoir tampon et est pompé jusque dans la première section de chauffage.

À une température de 55 °C environ, le lait est acheminé jusqu'au séparateur où il est séparé en lait écrémé et en crème. La concentration de la crème est réglable dans une plage de 28 à 45 %.

Dans le séparateur, le lait est épuré des particules non laiteuses via la force centrifuge. Le modèle ecocream de GEA est autonettoyant et intègre une fonction d'évacuation périodique automatique pour les solides séparés.

La crème est transférée à 55 °C environ vers un refroidisseur ou un dispositif de stockage intermédiaire. Avant toute utilisation, la crème doit être pasteurisée séparément. 

Le lait écrémé est ensuite chauffé jusqu'à 74 °C et est maintenu à cette température pendant 15 s dans un chambreur tubulaire. La température de pasteurisation est surveillée et enregistrée de façon continue. Une vanne d'inversion automatique située à l'extrémité du chambreur tubulaire renvoie le lait insuffisamment pasteurisé dans le réservoir tampon au cas où la température chuterait en dessous de la limite. 

Le lait est ensuite transféré dans les sections de refroidissement régénératif pour chauffer le lait cru arrivant. La récupération de 92 % de l'énergie thermique réduit au minimum les besoins énergétiques de l'unité. Et finalement, le lait est refroidi jusqu'à une température de stockage de 4 °C à 8 °C à l'aide d'eau glacée.

Contact

En quoi pouvons-nous vous aider ?

Options pour pasteurisateur de lait

En fonction des besoins individuels de production, une grande variété d'options peut être ajoutée à l'unité de procédé de base.

Clarificateur de bactéries

Pour réduire le nombre de spores thermorésistantes, ce qui peut s'avérer crucial pour le lait pasteurisé, il est possible d'intégrer un clarificateur de bactéries. Ceci est recommandé pour la production de fromages à faibles teneurs en nitrates.

Normalisation

Fréquemment, au lieu d'un écrémage total, un ajustement de la teneur en matière grasse sur un taux défini inférieur à la teneur en matière grasse du lait cru est requis. Ceci est obtenu via un rajout partiel de crème dans le lait écrémé. Un équipement de normalisation manuel ou le dispositif éprouvé complètement automatique standomat de GEA sont disponibles en option.

Désaérateur

Dans certains cas, un désaérateur est nécessaire pour désodoriser le lait.

Homogénéisateur

Un homogénéisateur haute pression assure une réduction de la taille et une distribution homogène des globules de graisse ainsi que des particules de poudre ajoutées, ce qui permet d'éviter une sédimentation ou un crémage pendant le stockage.

Traitement thermique à haute température

En fonction de la philosophie de production du client, l'état bactériologique du lait pasteurisé peut être amélioré via une augmentation de la température de pasteurisation. Il s'agit là de l'une des mesures possibles pour augmenter la durée de conservation du produit final.

Temps de chambrage accru

Un effet similaire supplémentaire peut être obtenu via une augmentation du temps de chambrage. Avec certains produits, ce chauffage haute température est également nécessaire pour permettre la modification des structures chimiques du lait. Il est principalement utilisé pour le traitement du lait pour yaourts.

 

Régulation de pression différentielle

La législation européenne relative aux produits laitiers requiert la présence d'un dispositif de sécurité contre une éventuelle contamination du lait pasteurisé en cas de fissure de plaque au niveau de l'échangeur de chaleur. Ceci peut être assuré via le maintien d'une pression supérieure côté lait pasteurisé, à l'aide d'une pompe de surpression et d'une vanne à pression constante.

Post-traitement thermique

Si le lait pasteurisé doit subir un traitement supplémentaire par fermentation, une température de sortie supérieure (27 °C à 40 °C) peut s'avérer nécessaire. Le cas échéant, la section de refroidissement par eau glacée peut être utilisée pour le refroidissement ou le chauffage. Cette option est suggérée pour la production de fromage, de yaourt, de kéfir ou de fromage frais.

Niveau d'automatisation

La commande semi-automatique incluse dans la version de base peut être mise à niveau vers une commande complètement automatique. Dans un environnement automatique, un échange de signaux via E/S numériques ou Profibus est possible.

Refroidisseur de crème

La crème sort du séparateur à environ 55 °C. Pour un stockage plus long, elle doit être refroidie jusqu'à 8 °C-12 °C.

Pasteurisateur de crème

La crème en sortie du séparateur n'est pas pasteurisée et doit être considérée comme de la crème crue. En fonction du traitement supplémentaire prévu, elle doit être pasteurisée, ce qui est généralement réalisé pendant 15 secondes à une température de 95 °C. Le pasteurisateur de crème peut être monté sur skid avec le pasteurisateur de lait.

Contact

En quoi pouvons-nous vous aider ?