Le vingtième siècle a été le témoin d'une évolution majeure dans le domaine des habitudes alimentaires : l'avènement des produits alimentaires transformés et emballés qui sont venus s'ajouter aux produits frais et connaissent une popularité grandissante. Cela fait des siècles que les hommes transforment les denrées alimentaires pour en allonger la durée de conservation (par exemple en salant la viande et en la faisant sécher), mais avec le développement des nouvelles techniques qui permettent de préparer des aliments prêts-à-manger et prêts-à-cuire, un besoin grandissant d'emballages individuels a fait son apparition. Parallèlement, les supermarchés où les clients se servent directement en rayon au lieu d'être servis personnellement ont commencé à proliférer. Ces tendances sont les forces motrices à l'origine de l'automatisation des emballages alimentaires, une industrie qui est apparue dans les années cinquante.