Traitement et transfert du fioul

Les turbines à gaz des centrales électriques fonctionnent avec du diesel, du pétrole brut ou du fioul lourd. Tous ces combustibles sont non seulement débarrassés de l'eau qu'ils contiennent, mais également des sels solubles dans l'eau et des particules solides abrasives qui peuvent constituer un danger pour les aubes des turbines et donc pour l'ensemble de la centrale. GEA fournit des unités de traitement efficaces pour tous les combustibles, avec des séparateurs autonettoyants au cœur de chacune d'elles.

Une solution efficace et économique

Les spécifications de qualité pour les fiouls des turbines à gaz sont extrêmement exigeantes. Des éléments traces nocifs tels que le sodium, le potassium et le calcium - solubles dans l'eau - ainsi que le vanadium et le plomb - solubles dans l'huile - peuvent causer des problèmes majeurs. Une concentration excessive d'éléments traces dans le combustible engendre de la corrosion. Les sédiments comme le sable, la rouille et les fines catalytiques accélèrent l'usure.

Les systèmes de traitement du fioul de GEA représentent une solution efficace et économique. Les fabricants de turbines à gaz spécifient les limites de teneur en éléments traces qui permettent de garantir un fonctionnement sûr et économique. Pour le sodium et le potassium, ces limites se situent entre 1 ppm et 0,1 ppm. Les éléments traces solubles dans l'eau sont ramenés aux niveaux exigés par séparation uniquement ou par une combinaison de lavage et de séparation. Les contaminants tels que le sable, la rouille et les fines catalytiques sont éliminés du fioul sous l'action d'une force centrifuge élevée.

Les éléments traces solubles dans l'huile, comme par exemple le vanadium et le plomb, ne peuvent être séparés. Un inhibiteur approprié est ajouté au combustible pour neutraliser la corrosion à température élevée provoquée par les cendres de vanadium. Des séparateurs autonettoyants avec bol de type à disques sont utilisés pour épurer et déshydrater le fioul. Une caractéristique essentielle des séparateurs est leur rendement de séparation optimal, même si la composition du produit à séparer évolue constamment. Une des exigences pour une séparation efficace est une différence de densité entre l'eau, l'huile et les matières solides.

Avantages clés :

  • augmentation de la durée de vie des turbines ;
  • intervalles plus longs pour la révision générale nécessaire des turbines à gaz ;
  • réduction des « pertes de puissance » des turbines à gaz ;
  • réduction des coûts de fonctionnement des équipements en aval.