Absorption du chlore gazeux

Au cours de la production de chlore, toutes les émissions résultantes, y compris celles provoquées par d'éventuelles pannes, doivent être collectées et acheminées vers un système d'épuration de gaz. L'installation d'absorption est par conséquent un élément essentiel de l'équipement standard.

En termes généraux, nous pouvons distinguer quatre types d'émissions :

  • En cours de fonctionnement normal, toute fuite se produisant de façon constante, par exemple dans les installations de remplissage, est évacuée.
  • Lors du démarrage d'un bloc de cellules, toute la production de chlore de ces cellules doit être aspirée et absorbée jusqu'à ce qu'elles produisent du chlore quasiment sans gaz inerte.
  • En cas de panne du compresseur de chlore ou de l'unité de post-traitement de chlore gazeux, l'intégralité du chlore gazeux produit doit passer par l'installation d'absorption.
  • Dans l'éventualité de fuites au niveau des réservoirs, ou en cas d'étanchéité incorrecte de la tuyauterie et des raccords, l'installation d'absorption fonctionne comme une unité d'urgence.

De la soude caustique diluée, un sous-produit généré dans les usines de chlore, est utilisée pour l'absorption dans l'installation d'épuration. 

Une installation d'absorption est sensée purifier l'air évacué dans les quatre cas cités ci-avant, et doit par conséquent être en conformité avec les valeurs d'émission établies par la législation en vigueur. 

Elle doit également offrir un niveau optimal de sécurité de fonctionnement. GEA propose une installation d'absorption de chlore en trois étapes pour cette application.

Pour éviter les accidents dans les zones de stockage de chlore, dans les stations de dosage et pendant le transport du chlore, des unités d'épuration d'urgence sont possibles.