De l'eau douce en haute mer

La conservation de grandes quantités d'eau douce à bord des navires coûte cher et occupe beaucoup de place. GEA propose une solution alternative : un processus et une technologie de dessalement de l'eau de mer qui permet de générer jusqu'à 30 tonnes d'eau douce par jour.

Le principe du dessalement de l'eau de mer par évaporation

Le dessalement est basé sur le principe de l'évaporation : l'eau de mer qui a été filtrée à travers des mailles larges s'évapore dans une colonne contenant des plaques d'échange de chaleur en titane qui permet de précipiter le sel et les impuretés. Une seconde colonne condense ensuite la vapeur en eau potable. Une cellule de mesurage du sel vérifie la teneur résiduelle en sel, qui doit être inférieure à quatre parts par million (ppm). Si une valeur inférieure à quatre ppm peut être assurée en continu, l'eau dessalée passe dans un réservoir de stockage avant d'être soumise à la stérilisation aux UV.

Le rendement est de 5 à 30 tonnes par jour.

Un filtre de redurcissement ramène l'eau entièrement déminéralisée à la dureté nécessaire à l'usage humain. Que ce soit pour la salle de bain, pour la cuisine ou pour le nettoyage, nos systèmes ont un rendement de 5 à 30 tonnes par jour, ce qui devrait facilement répondre aux exigences quotidienne des cargos porte-conteneurs, transporteurs de GNL, de vrac ou de fret.