La climatisation et le refroidissement

Les groupes agroalimentaires ont des responsabilités importantes vis-à-vis des consommateurs. C'est pour cette raison que les réglementations en matière d'hygiène sont particulièrement contraignantes dans ce secteur. En plus des sas hygiéniques, de la désinfection et des vêtements spéciaux, un système de traitement d'air adapté est important pour que les alentours soient propres et sans risque.

Toujours la bonne température

Le refroidissement et la climatisation des salles prennent une importance grandissante. Ce que nous trouvons normal dans une voiture, des bureaux paysagers ou une banque, à savoir jouir d'une température agréable même quand le mercure monte, fait de plus en plus souvent partie du cahier des charges de tout bâtiment de production.  

Quand vous travaillez du poisson et de la viande crus en particulier, il est important de garantir la fraîcheur et la stabilité de ces denrées.

Une faible concentration en microbes : de l'habillage au scellage

Manipuler des aliments d'origine animale exige des précautions spéciales concernant la détérioration et les agents pathogènes. C'est pour cela que les normes d'hygiène strictes jouent un rôle décisif dans les abattoirs et les usines de transformation de viande. GEA propose, par exemple, un système qui évite la contamination aéroportée des carcasses. L'installation à régulation de climatisation surveille la température et l'humidité ainsi que la concentration en poussières. Elle crée ainsi un environnement confortable, sans courant d'air, pour le personnel. Un exemple de ce type de système est celui que nous avons installé dans une ligne de production qui découpe et emballe des cuisses de poulet.

La centrale de climatisation est installée au plafond et se compose de plusieurs casiers de mélange qui filtrent tout le flux d'air. La distribution de l'air a lieu dans l'espace entre le plafond et les points de distribution. Selon le principe de la faible turbulence (l'écoulement laminaire), l'air circule de haut en bas dans la zone de découpe et d'emballage. Cela réduit la concentration en particules dans l'air et sur les produits sensibles. L'air est réintroduit dans le flux turbulent près du plancher et du plafond, et est filtré consécutivement dans l'unité de circulation. Il est ensuite réintroduit dans la pièce. Ce fonctionnement à recirculation d'air permet des économies d'énergie considérables.

La qualité salle propre, grâce à l'écoulement laminaire, assure une classe ISO 4 à proximité immédiate des produits et une classe 7 dans l'ensemble de la pièce. De plus, une surpression prévaut dans la pièce pour empêcher l'entrée d'air non filtré dans la zone de production. Le système permet également de contrôler la température de point de rosée, pour éviter la condensation à la surface du produit.

Le processus de découpe et d'emballage des morceaux de poulet n'autorise aucun compromis en matière d'hygiène. Cela est aussi vrai pendant le processus de surgélation des pièces de viande qui a souvent lieu dans des congélateurs en spirale. L'équipement de GEA est extrêmement simple à entretenir : tout le boîtier est en acier inoxydable ce qui permet une exploitation hygiénique. Les ingénieurs de GEA s'attachent par ailleurs à créer des surfaces lisses faciles à nettoyer qui évitent toute accumulation de microbes dans les angles.