Séparateurs centrifuges pour un traitement optimal du lactosérum

La gamme de séparateurs centrifuges de GEA constitue une solution technologique polyvalente pour un large éventail d'applications spécialisées dans le traitement du lactosérum : • Écrémage du lactosérum de lait cru et de concentré de lactosérum • Élimination des bactéries présentes dans le lactosérum • Délipidation du lactosérum (déphospholipidation) • Obtention de calcium à partir de lactosérum (phosphatation décalcium) • Obtention de lactose

Les grandes exploitations laitières utilisent régulièrement les clarificateurs de GEA pour séparer les particules fines de fromage du lactosérum avant d'utiliser nos décanteurs pour éliminer le surplus d'humidité du concentré et générer une masse de fromage fluide avec une matière sèche de l'ordre de 40 pour cent. La masse ainsi obtenue peut ensuite être transformée en fromage.

Nos centrifuges représentent le dernier cri dans le domaine de la technologie de centrifugation. Elles peuvent être utilisées en continu et garantissent le plus haut niveau de rendement et de sécurité pour vos produits. Les installations de séparateurs comprenant des systèmes de nettoyage en place (NEP), sont utilisables 24 heures sur 24.

Les séparateurs de GEA peuvent sensiblement améliorer la qualité des traitements des équipements en aval, en veillant à une séparation optimale des lipides ou des particules fines. Cela améliore la qualité d'écrémage du lactosérum, réduit les risques de blocage des équipements en aval et prolonge ainsi la durée de vie de la membrane à l'intérieur du filtre. Leur efficacité peut aussi contribuer à la rentabilité globale de l'entreprise, grâce à la récupération et au conditionnement de précieux constituants tels que les fines particules de fromage ou la lactalbumine, à haute valeur nutritionnelle. La lactalbumine, par exemple, peut être centrifugée par des séparateurs et séchée dans une tour de séchage par atomisation pour former une poudre.

Procédés spécialement mis au point par GEA

En plus de proposer des centrifuges extrêmement efficaces, GEA s'efforce sans relâche d'améliorer ses procédés de production actuels et de développer de nouvelles solutions innovantes.

GEA a mis au point un procédé de raffinage du lactosérum, la déphospholipidation (DPL), qui comprend la séparation des phospholipides ou des lipoprotéines du lactosérum doux ou acide. Ce procédé a comme principal avantage de produire du lactosérum exempt de liquides et d'une qualité exceptionnelle, ce qui a des retombées positives sur les autres procédés de traitement du lactosérum ainsi que sur le produit final.

GEA a en outre adopté une procédure d'obtention du calcium à partir du perméat du petit lait, la phosphatation décalcium. Le procédé de phosphatation décalcium a pris une importance capitale au cours des dernières années, d'une part parce que le calcium représente un complément alimentaire précieux dans les produits laitiers, les jus de fruits ou les céréales par exemple, d'autre part parce que l'élimination du phosphate de calcium améliore le perméat du lactosérum : puisque le chauffage du lactosérum génère moins de galalithe, il y a moins d'accumulation de dépôts dans l'évaporateur, ce qui prolonge la durée d'utilisation et réduit la fréquence des cycles chimiques de nettoyage en place. La phosphatation décalcium permet également de réduire la teneur finale en cendres, ce qui est essentiel si du lactose doit être issu de cette opération.

Obtenir du lactose

L'expérience de GEA dans la technologie des procédés facilite la récupération efficace du lactose. Combiné à la nanofiltration, le procédé de phosphatation décalcium de GEA permet d'obtenir un rendement particulièrement élevé, pouvant atteindre les 80 pour cent..