Isoler les précieux constituants du lactosérum et du lactose

Les technologies de filtration membranaire permettent de séparer les protéines et le lactose du lactosérum ainsi que de les raffiner, afin d'obtenir des produits de spécialité de haute qualité, très plébiscités comme compléments alimentaires. Les protéines de lactosérum sont largement utilisées dans les préparations pour nourrissons, pour les patients souffrant de maladies dégénératives musculaires (sarcopénie) et les culturistes.

Concentrés de protéines de lactosérum et isolats de protéines de lactosérum

L'ultrafiltration peut être utilisée pour éliminer les protéines du lactosérum. Le concentré de protéines de lactosérum WPC 35 (avec une teneur en protéines de 35 %) offre une solution d'obtention de lait écrémé meilleure marché, tandis que les autres concentrés sont utilisés dans les produits nutritionnels spéciaux. Issu du lactosérum, l'isolat de protéines de lactosérum (WPI 90) est constitué à 90 % de protéines de lactosérum pur, grâce à un procédé de microfiltration visant à éliminer les membranes de globules gras du lait, et la diafiltration, qui élimine le lactose résiduaire et les contaminants indésirables. 

Isoler les composants du lactosérum et recycler l'eau

Les protéines individuelles, telles que la lactoferrine, la lactoperoxydase et l'albumine bovine peuvent être isolées en ayant recours à la filtration membranaire et la chromatographie. Les hydrolysats de protéines de lactosérum sont obtenus à partir de concentrés de protéines de lactosérum liquide, sous l'action de la chaleur et l'ajout d'enzymes. Le lactose et les substances minérales, tels que le calcium et le phosphore, peuvent être obtenus à partir du flux de perméation de l'isolat de protéines en ayant recours à la nanofiltration ou l'osmose inverse (OI), ainsi qu'au traitement thermique. Le lactose conservé peut davantage être purifié en utilisant un procédé d'évaporation et de cristallisation, afin de créer du lactose comestible ou de qualité pharmaceutique. 

Le perméat issu de l'OI fournit une excellente source d'eau douce (FDA catégorie II) qui peut être utilisée en interne pour le nettoyage. L'eau peut être purifiée par polissage par osmose inverse afin d'obtenir de l'eau potable (FDA catégorie I) utilisable en interne, conformément aux réglementations de la FDA.