Des solutions de séparation économiques

GEA propose une large gamme de séparateurs et de décanteurs centrifuges qui jouent un rôle clé dans la production de fromages à pâte molle, comme le fromage blanc, le fromage frais et le fromage double-crème.

Le processus « Thermo Quark »

Par exemple, pour fabriquer du fromage blanc, on ajoute des bactéries lactiques et/ou de la présure au lait écrémé pour le faire fermenter et coaguler. Les centrifuges KDE de GEA servent ensuite à séparer les composants solides du liquide. On ajoute ensuite de la crème en fonction de la teneur désirée en matières grasses. GEA a mis au point ses technologies centrifuge dans le processus « Thermo Quark » qui garantit une récupération plus importante et une durée de conservation plus longue que les techniques d'extraction traditionnelles. Le processus « Thermo Quark », qui est désormais utilisé dans 90 % des opérations de production de fromage blanc, permet aux protéines du lactosérum, riches en valeurs nutritives, d'être séparées par précipitation, liées de manière covalente aux caséines, et ajoutées au fromage à pâte molle, ce qui permet d'augmenter le rendement de 10 %. Le traitement thermique du lait coagulé permet également d'augmenter la durée de conservation jusqu'à 30 jours.

La toute dernière génération de séparateurs à buse GEA a été mise au point de manière spécifique pour la production de fromages à pâte molle. Cette technologie permet de contrôler de manière entièrement automatisée la consistance des fromages à pâte molle ou la proportion de matière sèche, ce qui peut se solder par une amélioration des performances globales sur le plan des coûts en limitant les pertes de produit et en dégageant des rendements supérieurs. Une ligne « Thermo Quark » peut également être utilisée pour améliorer la production de fromage cottage.

Tandis que la série de séparateurs KDE de GEA sert à fabriquer du fromage frais normal, nos séparateurs du type KSE permettent de produire du fromage double crème – un fromage à pâte molle avec une teneur en matières grasses d'au moins 60 % (matière sèche) et un total de matière sèche de 40 à 44 %.

Production de caséine d'excellente qualité

Les séparateurs, les décanteurs et les systèmes de lavage de GEA permettent de récupérer la caséine par précipitation d'acide ou de présure. De la caséine d'excellente qualité est produite à partir de lait écrémé clarifié et pasteurisé, chauffé à sa température de coagulation dans un échangeur à plaques, ce qui provoque la précipitation de la caséine.

La caséine coagulée est séparée du lactosérum par des décanteurs, puis le lactosérum est clarifié, refroidi et transformé ultérieurement. La caséine brute est ensuite purifiée ultérieurement et séchée jusqu'à obtention d'une teneur en eau résiduelle de 10 % (maximum). Il existe également un système fermé GEA qui utilise une quantité infime d'eau de lavage afin de préserver les ressources naturelles tout en réduisant les coûts de production.