Procédé de séparation écoénergétique de haute pureté

La cristallisation fractionnée est une solution économique et efficace proposée en alternative à la distillation pour la séparation des produits chimiques. Elle est typiquement utilisée dans les applications de purification où la distillation est difficile à réaliser.

Domaines d'application de la cristallisation fractionnée

Installation DB Chevron

La cristallisation fractionnée peut être utilisée pour séparer les composants suivants :

·     Isomères proches du point d'ébullition

·     Systèmes azéotropiques

·     Substances sensibles aux variations de température

·     Composants sujets à polymérisation

·     Substances explosives

En général, le brut est refroidi dans des cristallisoirs à racloirs, de type échangeur thermique ou récipient, selon le type d'application. Le cristallisoir produit des cristaux de produit pur tout en concentrant les impuretés dans la liqueur-mère résiduelle. Les cristaux sont ensuite séparés de la liqueur-mère riche en impuretés afin d'obtenir un flux de produit pur et un flux de rejet. La fraction liquide rejetée contient non seulement les impuretés concentrées mais également des produits précieux qui, selon l'application, peuvent être récupérés.

Les cristaux sont en suspension dans le liqueur-mère ; il doit y avoir une bonne circulation dans la solution. Avec des milliards de cristaux par mètre cube, la surface de croissance peut atteindre 5 000 à 10 000 m² par m³ de solution. Cette surface de croissance massive permet d'obtenir des taux de croissance quasi parfaits qui donnent lieu aux cristaux purs caractéristiques du procédé de séparation eutectique par cristallisation. La suspension cristalline est pompée dans une colonne de lavage où les cristaux purs sont séparés avant d'être lavés de toute liqueur-mère résiduelle. Les cristallisoirs agités produisent des cristaux purs. Les colonnes de lavage permettent de séparer de manière efficace les cristaux de la liqueur-mère afin d'obtenir un produit extrêmement pur.