Production de biodiesel

Le biodiesel est en plein boom. Cette aventure doit son succès à de nombreuses circonstances, notamment une politique environnementale qui encourage tout particulièrement les carburants issus de matières premières renouvelables. Les nouvelles installations de production de biodiesel poussent dans le monde entier, avec pour mission la transestérification des huiles et graisses d'origine végétale et animale en esters méthyliques d'acide gras (FAME).

distillation_oleochemicals_surfactants-01

GEA soutient la production de ce produit biodiesel au plan du pré-traitement des huiles et graisses requises, mais aussi de la transestérification proprement dite.

Deux variantes ont fait leurs preuves dans le raffinage alcalin : premièrement, la neutralisation standard et, deuxièmement, le raffinage à froid, qui permet de frigéliser les huiles contenant des cires, pendant leur neutralisation. 

GEA soutient tous les procédés de raffinage, parmi lesquels la neutralisation à l'alcool constitue la variante la plus économique. Selon cette méthode de raffinage, la chaîne de transformation utilise un débit de by-pass des phases de transestérification pour pré-traiter les huiles et les graisses. Ce qui permet d'éviter totalement les eaux usées et autres déchets. 

Avantages des chaînes de transformation GEA

Les chaînes de transformation GEA permettent de réaliser efficacement les objectifs suivants concernant le pré-traitement :

  • Absence de cires, pour obtenir un biodiesel plus stable au froid
  • Absence d'impuretés, en raison de l'amélioration de la qualité de la glycérine
  • Absence de gommes qui encrassent le procédé de glycérine thermique
  • Absence d'acides gras libres, pour réduire la proportion de MONG (matière organique sans glycérine)
  • Absence de phosphates dans les eaux usées, afin de réduire les frais d'évacuation

En plus du pré-traitement économique des huiles et des graisses, GEA fournit également tous les composants nécessaires à la transestérification ultérieure. 

Les solutions et équipements individuels utilisés dans ces chaînes de transformation sont développés et utilisés depuis 1996 déjà. Ils sont à la fois sophistiqués et testés. Ils combinent en outre gestion de procédés stables et grande qualité de produit et sont bien implantés chez les producteurs de biodiesel.