La cristallisation pour le secteur de l'agrochimie

En agrochimie, les formes commercialisables privilégiées sont les formulations solides comme les poussières, les poudres ou les granules et les formulations liquides comme les concentrés en suspension. Le procédé de cristallisation de GEA crée de la valeur pour l'entreprise du client, notamment en produisant le niveau approprié de pureté et la taille correcte de cristaux demandés sur le marché.

Industrie des engrais

SQM Chile

Afin de répondre aux exigences spécifiques aux marchés de l'agrochimie en termes de pureté et de taille de particules, GEA propose une gamme complète de technologies de cristallisation.

Les opérations de cristallisation les plus courantes utilisées en agrochimie sont : la cristallisation par concentration, la cristallisation par refroidissement et la cristallisation par réaction ou le déplacement de l'équilibre.

Depuis les années 1960, GEA propose des solutions innovantes à l'industrie des engrais simples, en combinant sa vaste expertise dans l'évaporation et la cristallisation avec des études appropriées en recherche et développement.

Ses installations couvrent la production d'engrais azotés dans des systèmes de cristallisation du sulfate d'ammonium, de chlorure d'ammonium, de nitrate d'ammonium et d'urée, ainsi que de chlorure de potassium, de sulfate de potassium et de nitrate de potassium dans l'industrie des engrais potassiques.

Ces installations permettent des applications impliquant de nouvelles méthodes de transformation (comme la récupération de sous-produits des flux de déchets) et la cristallisation réactive (acides sulfuriques usés et ammoniaque pour produire du sulfate d'ammonium granulaire).

Les usines GEA produisent des engrais simples de qualité industrielle aux quatre coins de la Terre, du désert d'Atacama au Chili aux mines de sylvinite et de carnallite d'Europe, et de la Mer Morte au Proche-Orient aux usines de caprolactame et de méthacrylate de méthyle d'Asie et d'Amérique du Nord.